la démarche

Demain, siégeons et décidons nous-mêmes au conseil municipal.

Citoyennes, citoyens,

 

La politique n’est pas une affaire de spécialistes. Vous n’avez plus confiance dans les partis politiques traditionnels ? Nous vous comprenons ! Alors prenez votre destin en main. À vous seul·e·s vous représentez beaucoup de monde.


Ne donnons plus les pleins pouvoirs à un seul homme, à une seule femme. Construisons une majorité citoyenne au niveau communal pour prendre les commandes de la mairie et ainsi reprendre les commandes de nos vies.

 

La démocratie participative pratiquée par les élu·e·s et leurs consultations sur la politique locale ne suffisent pas.
Nous toutes et tous, habitantes et habitants, agents communaux, élues et élus, pouvons cogérer la vie municipale. Des comités citoyens tirés au sort, parmi des volontaires, devront contrôler l’efficacité des votes du conseil municipal à Villeneuve d’Ascq.

 

Payons moins cher la gestion de nos services publics, ne les confions plus au privé. Les agents de la mairie coûtent bien moins que les dividendes des multinationales de l’eau, de la restauration collective, de l’énergie et des transports.

Nous pouvons « SORTIR » de la politique à l’ancienne.

 

> Refuser les petits arrangements entre amis qui nuisent à la démocratie.

> Mettre fin à l’habitude des élus à fuir les urgences de notre temps.

> Changer la politique des petits pas qui ne sert à rien.

Ni pour nos fins de mois, ni pour le climat.

L’impôt doit permettre de financer des services publics. Exigeons la redistribution de l’impôt au bénéfice des cantines ou des transports publics gratuits par exemple.

 

Tandis que quelques-uns accumulent les richesses, d’autres ne peuvent se nourrir, se loger ou s’habiller dignement. Notre commerce local et les artisans souffrent aussi de ces inégalités. Ça ne peut plus durer.

 

Relocalisons la vie à Villeneuve d’Ascq et sur la métropole.

La catastrophe climatique arrive

 

Le monde tel que nous le connaissons se meurt. Forts des expériences multiples en faveur de la biodiversité, de l’alimentation produite localement, nous pouvons, élu·e·s locaux, agents communaux et habitant·e·s préparer, sans attendre, un monde nouveau.

 

• Encourager de nouvelles formes de production et de consommation pour garantir notre sécurité alimentaire, y compris pour la santé de nos enfants dans les cantines.
• Généraliser les énergies renouvelables.
• Atteindre l’objectif zéro déchet.
• Favoriser les déplacements doux et arrêter de courir.
• Recréer du lien entre voisins dans les quartiers, favoriser l’entraide, pour plus de tranquillité.
• Préserver l’avenir de nos lacs, de nos arbres et de l’eau…


Tout ceci doit être généralisé au niveau communal dans les 6 ans.
Rejoignez-nous pour imaginer ce futur.

Permettons aux habitant·e·s de décider quand commence et se termine le mandat d’un·e élu·e, et non pas tous les 6 ans à l’occasion des élections.

 

À mi-mandat le peuple doit pouvoir confirmer ou renvoyer ses élu·e·s qui ne respectent pas leurs engagements. Proposons que les citoyen·ne·s, une fois élu·e·s s’engagent à mettre à l’ordre du jour le principe de la révocation des élu·e·s par référendum local.

 

Pour co-animer ce travail, la France insoumise de Villeneuve d’Ascq a sollicité Gabriel Amard, bénévole de l’éducation populaire, et vous propose de participer à un collectif d’habitants : Décidez vous-mêmes pour Villeneuve d’Ascq.

Les premiers signataires dont notamment :

Christine Le Coënt

Catherine Boutté

ASCQ : Alain Preux // CHÂTEAU : Christine Le Coënt ; Mariejo Leclercq-Fosse // COUSINERIE : Catherine Boutté ; Jocelyne Dubois ; Sabine Neels ; Stéphane Maucorps // FLERS BOURG : Arnaud Delcourt ; Dominique Hublart ; Marc Prieux ; Sylvie Prieux // LES PRÉS : Moussa Naït Abdelaziz // PONT DE BOIS : Douglas Galleguillos (dit Checho) // TRIOLO : Jean Wattelet

Et aussi :

BECUWE  Sébastien, BINCTHEUX Justine,  BLIAUT Jules,DAVID Alexis, DEGLAVE Franck, DERACHE Laurent, DORO Roman, DUBOIS Daniel, GUNST Solene, HELALI Montassar, LANEAT Loic, LEMAIRE Marine, LEMBRÉ Cindy, MAGRAS Benjamin, MAOULIDA Saïndou, MAZOT Jonas, RENARDET François, TOUATI Tayeb...
 

Avec l'appui de Gabriel AMARD

Directeur d’un centre de formation d’élu.e.s et co-président d’une association d’usagers engagée en faveur de la gestion citoyenne, écologique et publique de l’eau. Élu local pendant 25 ans. Retrouvez la biographie complète de Gabriel Amard sur www.gabrielamard.fr

Avec le soutien de votre député

Ugo BERNALICIS