Communiqué du 13 février 2020 - 16h15

Nous avons appris par la voix de Pauline Ségard, tête de liste du collectif citoyen, écolo et solidaire qu'il ne souhaite pas donner une suite favorable à notre proposition de fusion. Nous le regrettons très sincèrement. Nous restons intimement convaincus que l'urgence face au dérèglement climatique exige l'union de tous les écologistes et que la misère de masse exige le rassemblement de tous les progressistes. Nous gardons espoir, et pour ce faire, nous tendons la main jusqu'au bout. Nous sommes favorables, de façon désintéressée pour nos personnes, à ce que la diversité écologiste, citoyenne et solidaire se fédère pour tourner la page avec une équipe municipale à bout de souffle qui règne depuis plus de 40 ans. Pour faire face aux urgences, nous avons besoin d'une grande implication populaire. Cette exigence ne peut malheureusement pas être atteinte si certains font passer des intérêts d'appareil politique avant l'intérêt général humain et écologique.

 

Notre proposition reste sur la table, si nous sommes exigeants en matière de collégialité et de travail en équipe, la question de la tête de liste n'est pas un enjeu pour nous. La population doit le savoir, même si nous avons compris que la porte restera fermée.

 

Il ne manquerait plus qu'on apprenne que le collectif conduit par Pauline Ségard envisage la fusion au premier ou au second tour avec M Caudron dont la liste compte dans ses rangs des soutiens inconditionnels à M Macron.

Pour la liste Décidez vous-mêmes pour Villeneuve-d’Ascq, le groupe opérationnel.